Batteur par Expériences vol. 1 - 64 pages : 24 €
Le volume 1 de Batteur par Expériences est destiné aux débutants. On y développe de solides bases techniques, d'indépendances, de coordination et de solfège rythmique. Agrémenté de nombreux conseils, le tout y est suffisamment condensé pour pouvoir commencer dans d'excellentes conditions. Inclus quelques solos + 1 duo (64 pages).

B2 < ou > B3 < ou > B4 < ou > Bon de COMMANDE < ou > Stages < ou > RETOUR

b1_01.jpg b1_02.jpg b1_03.jpg
b1_04.jpg b1_05.jpg b1_06.jpg
b1_07.jpg b1_08.jpg b1_09.jpg
b1_10.jpg b1_11.jpg b1_12.jpg
b1_13.jpg b1_14.jpg b1_15.jpg
b1_16.jpg b1_17.jpg b1_18.jpg
b1_19.jpg b1_20.jpg b1_21.jpg
b1_22.jpg b1_23.jpg b1_24.jpg
b1_25.jpg b1_26.jpg b1_27.jpg
b1_28.jpg b1_29.jpg b1_30.jpg
b1_31.jpg b1_32.jpg b1_33.jpg

Ce qu'ils en pensent !

Batteur Magazine N° 141 / janvier 2001 :

A propos des nouveaux Batteur par Expériences 1 et 2 : Ces deux livres sont en réalité une nouvelle mouture des batteurs par expériences sortis il y a maintenant quelques années. Ces ouvrages pourtant déjà très bien pensés à l'époque ont pour l'occasion été refondus, l'auteur ne gardant que le meilleur des anciennes versions, la crème des crèmes. Il ressort encore plus de clarté de ces restructurations où diverses pièces ont été réécrites, où les solfèges rythmiques sont traités de manière mélodique, où de nouveaux solos apparaissent. Hervé-Georges Torcheux est, on le sais, un éternel insatisfait, et sa quête du toujours mieux le pousse à ne jamais rester sur un acquis. Cela dit, son idéal de perfection ne le mène pas vers les pentes vertigineuses des méthodes tellement noire qu'elles pourraient faire fuir Bozzio en personne. Non, HGT a la sagesse du dépouillement, la crainte de l'inutile, n'hésitant pas à trancher dans le vif s'il y a redite, à faire disparaître s'il n'y a pas l'utilité. Saluons le geste qui, comme chez certains musiciens, n'anime pas tous les auteurs. Chacun de ces livret est un vrai programme à lui tout seul, un véritable cursus où solfège, théorie, technique, indépendance, coordination, styles et solos cohabitent de façon intelligente - c'est suffisament rare pour qu'on le souligne - et musicale. Le mot est dit !